La communauté Lomo : la ré-appropriation d’un héritage

par | 5 Mar 2020 | L'argentique et vous

La photographie argentique redevient populaire depuis quelques années. Combien de fois je me suis interrogé sur les raisons d’un tel retour et pourquoi il fallait l’encourager…

Deuxième article de la série…

Changement de décor. Dans les années 90, l’entreprise russe Lomography renaît de ses cendres grâce à une bande d’étudiants autrichiens en marketing qui empêche la fermeture de l’usine. Leurs dix règles d’or vont donner naissance à une communauté de joyeux photographes partout dans le monde qui inondent Internet de leurs clichés saturés, très contrastés, présentant des fuites de lumière, mal cadrés, surexposés…

Bienvenue chez Lomo, la plateforme qui consacre les cancres et les grands créatifs de la photographie!

Ce grand basculement est pour le moins étonnant. Alors que Polaroid et bien d’autres cherchent à développer le concept du “vintage connecté” en faisant revivre des modèles iconiques intégrant de nouvelles fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux, Lomo propose à sa communauté de s’emparer d’un potentiel hérité et de le faire revivre largement sur les réseaux. D’ailleurs, la plateforme Lomo est une véritable mine d’or créative avec plus de 14 millions de photographies publiées par les utilisateurs — il n’y a pas que des photos prises avec des appareils Lomography mais tout de même.

En dehors des dix règles d’or que s’imposent les utilisateurs comme une formule mystique, et au-delà du phénomène de mode bien visible, il y a un véritable effort qu’il faut sans aucun doute reconnaître et apprécier : acheter une pellicule, prendre des photos, expérimenter, déposer la pellicule dans un laboratoire argentique pour la faire développer et numériser ; publier les photos sur le réseau, participer à la communauté, nourrir sa créativité, expérimenter à nouveau…Les plus téméraires tiennent même des blogs, publient des articles, organisent des expositions, voire publient des livres.

C’est là tout un processus bien complexe, coûteux et très consommateur en temps qu’on ne pourrait résumer par le seul besoin de valoriser un égo mal reconnu ou de suivre une tendance.

Force est de constater que le retour à l’argentique, en plus d’être entretenu par des nostalgiques, est dynamisé par des personnes créatives et inventives. Elles veulent se ré-approprier un héritage laissé à l’abandon depuis l’essor du numérique et lui offrir une nouvelle vie. Par leur engagement, ces personnes s’inscrivent dans une tradition artisanale et dans un processus de création artistique. D’ailleurs, il suffit de se plonger dans les dix règles d’or pour s’apercevoir qu’elles constituent de fait la base de toute discipline artistique :

LES DIX RÈGLES D'OR - LOMOGRAPHY

  1. Emporte ton Lomo où que tu ailles.
  2. Utilise-le à n’importe quel moment
  3. La lomographie ne fait pas intrusion dans ta vie, elle en fait partie.
  4. Essaie la prise de vue sans viser.
  5. Approche-toi au plus près des objets que tu veux lomographier.
  6. Ne réfléchis pas.
  7. Sois rapide.
  8. Tu n’as pas à savoir à l’avance ce que tu prends en photo.
  9. Ni par la suite.
  10. Ne te préoccupe pas des règles.
    Voir sur le site de Lomography

Crédits : japsix – Photographie prise avec un Holga 120 CFN et une pellicule format 35mm.

Crédits : kumiko_hisa – Photographie prise avec un Lomo LC-A+ et une pellicule format 35mm.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Abandonner l’immédiateté, se plonger dans le présent

Abandonner l’immédiateté, se plonger dans le présent

La photographie argentique, bien qu’elle consiste à saisir à jamais un moment, s’oppose à toute forme d’immédiateté. C’est ce qui entraine aujourd’hui la résurgence de ce medium. Plus qu’un look facilement imitable dans n’importe quel logiciel de traitement d’images, la photographie argentique dispose d’un rythme propre. Une ode au temps long.

Écrire et dessiner avec la lumière : une exploration

Écrire et dessiner avec la lumière : une exploration

La tradition dans laquelle s’inscrit la photographie est immensément riche et fournie. De tout temps l’œil attentif a cherché à fixer ce qu’il voyait et ce qu’il ressentait à travers différentes techniques artistiques. L’apparition de l’image photographique provoqua un bouleversement aussi bien des codes artistiques que de notre société.

La photographie : un jeu d’enfants ?

La photographie : un jeu d’enfants ?

La volonté d’utiliser un appareil photo en plastique comme les appareils Lomo dont les résultats sont difficilement mesurables est étrange. Ils rappellent les jouets d’enfants et ce n’est sans doute pas un hasard… Ces appareils photos permettraient-ils de renouer avec un secret désir de création jusque-là étouffé par le poids de nos conventions ?

Polaroid : la magie de la photo-souvenir et de la chimie

Polaroid : la magie de la photo-souvenir et de la chimie

En 2008, l’entreprise Polaroid annonçait la fin de la production de ses films instantanés mondialement célèbres. Un coup dur pour la photographie argentique. Polaroid est mort, vive Polaroid ! L’entreprise s’en sort et a pour ambition de vendre plusieurs millions de films chaque année. Phénomène de mode ou faut-il regarder plus loin ?

Suivez l'actualité du labo

Le contenu de ce site est mis à disposition selon les termes de la licence CC BY-NC-SA - Les Trois Bains - Association loi 1901 - 2020